Articles du FoloFolo N° Décembre 2018

De l’esthétique du corps à la sculpture et à la peinture: archéologie de la transformation du corps et son influence dans l’art africain

Résumé Joindre l’utile à l’agréable est caractéristique de toutes les sociétés humaines. L’homme, non satisfait de la nature de son corps a toujours cherché à lui ajouter divers artifices. Pour de multiples raisons, dont les plus importantes paraissent celles de l’identité et de la beauté, les corps étaient transformés dans toute l’Afrique sous forme de scarification ou, dans des circonstances précises, de teintes particulières. Quelles influences ces pratiques ont-elles pu exercer sur les arts plastiques contemporains ? Comment en eston arrivé à les retrouver dans les pratiques esthétiques, depuis la sculpture africaine dite traditionnelle jusqu’à la peinture contemporaine ? À quel moment de l’histoire la transformation du corps a mué en transformation de l’objet ? Quelles sont les raisons qui justifient ce transfert ? Est-ce une obsession de représenter un corps transformé et surtout, pourquoi ? Des exemples pris sur le continent alimenteront mes réflexions. Mots clés : République du Bénin, art contemporain, esthétique du corps, sculpture, identité.

Romuald TCHIBOZO

Télécharger     Voir résumé

Impacts socio-économiques de la filière anacarde dans les régions de savane du Nord de la Côte d’Ivoire (2000-2015)

Résumé Considérée comme une des régions défavorisées de la Côte d’Ivoire, la région septentrionale du pays a fait longtemps, l’objet d’une attention particulière de la part des premiers gouvernants du pays. Malgré la mise en place de plusieurs projets de développement et l’implantation de quatre complexes sucriers, plusieurs décennies après l’indépendance, les populations de la zone nord continuent d’immigrer vers la zone australe, où, les terres fertiles favorisent le développement des cultures industrielles, comme le café et le cacao. Au début des années 2000, la culture de l’anacarde va connaitre un engouement sans précédent donnant ainsi une possibilité aux paysans de la zone Nord de bénéficier de réels avantages socio-économiques à même de leur garantir un avenir meilleur. Dans cet article, il est question de montrer les nombreux avantages qu’offre la culture de l’anacarde aux populations des zones rurales du Nord et dexposer l’ingénieuse solution qui se présente aux gouvernants ivoiriens pour réduire les inégalités régionales et résoudre de façon durable le phénomène de l’exode rural. Mots clés : régions défavorisées, projets de développement, complexes sucriers, cultures industrielles, anacarde, avantages socio-économiques.

SORO Doyakang Fousseny / N’GUESSAN Kouamé Christophe

Télécharger     Voir résumé

De l’esthétique du corps à la sculpture et à la peinture: archéologie de la transformation du corps et son influence dans l’art africain

Romuald TCHIBOZO: De l’esthétique du corps à la sculpture et à la peinture: archéologie de la transformation du corps et son influence dans l’art africain 8 De l’esthétique du corps à la sculpture et à la peinture : archéologie de la transformation du corps et son influence dans l’art africain Romuald TCHIBOZO Université d’Abomey-Calavi (Bénin) E-mail : tchibozoromuald@hotmail.com Résumé Joindre l’utile à l’agréable est caractéristique de toutes les sociétés humaines. L’homme, non satisfait de la nature de son corps a toujours cherché à lui ajouter divers artifices. Pour de multiples raisons, dont les plus importantes paraissent celles de l’identité et de la beauté, les corps étaient transformés dans toute l’Afrique sous forme de scarification ou, dans des circonstances précises, de teintes particulières. Quelles influences ces pratiques ont-elles pu exercer sur les arts plastiques contemporains ? Comment en eston arrivé à les retrouver dans les pratiques esthétiques, depuis la sculpture africaine dite traditionnelle jusqu’à la peinture contemporaine ? À quel moment de l’histoire la transformation du corps a mué en transformation de l’objet ? Quelles sont les raisons qui justifient ce transfert ? Est-ce une obsession de représenter un corps transformé et surtout, pourquoi ? Des exemples pris sur le continent alimenteront mes réflexions. Mots clés : République du Bénin, art contemporain, esthétique du corps, sculpture, identité.

Romuald TCHIBOZO

Télécharger     Voir résumé

La figure de la vieille femme dans les contes négro-africains

Résumé Genre littéraire oral, le conte négro-africain apparaît comme un outil d’éducation et de propagande des vertus morales. Elles sont mises en lumière par les faits et gestes des personnages du conte dont la vieille femme. En Afrique, celle-ci est considérée par la majorité, mais surtout, par les enfants comme une sorcière qui perturbe leur quiétude dans tous les sens. Cependant, cette étude souligne que, outre ce caractère asocial, la vieille femme est une femme maternelle, voire un personnage sociable. Elle est une conseillère et prévoyante des individus des fois en situations difficiles. Elle leur apporte aide et secours selon l’attitude de chacun d’eux. Ainsi, à travers le conte, la vieille femme est perçue comme un agent qui fertilise la socialisation et l’intégration de l’individu, symboles de la cohésion sociale. Mots clés : conte négro-africain, éducation, la vieille femme, caractère asocial, agent, socialisation, intégration et cohésion sociale.

BROU Brou Séraphin

Télécharger     Voir résumé

La Régie des chemins de fer Abidjan-Niger (RAN) et la gestion de la ligne ferroviaire Abidjan-Ouagadougou, 1960-1980

RESUME Le chemin de fer Abidjan-Ouagadougou a été construit pendant la période coloniale française. Précisément entre 1904 et 1954. Les ordonnances du 31 mars 1959 et du 1er avril 1959, confient sa gestion à un organisme commun aux deux Etats, dénommé Régie des chemins de fer Abidjan-Niger (RAN). La ligne ferroviaire Abidjan-Ouagadougou qui a pour principales missions l’évacuation des matières premières agricoles, minières et énergétiques brutes de l’intérieur des terres africaines vers la métropole et la distribution des produits manufacturés européens en Afrique de l’Ouest, connait une période de gloire entre 1960 et 1980 dans le transport des hommes et des marchandises. MOTS CLES Côte d’Ivoire, Haute-Volta, chemin de fer, transport.

Brahima SAVADOGO / Zara DAO

Télécharger     Voir résumé

Le tissage traditionnel face à la politique cotonnière coloniale en Côte d’Ivoire, 1912 – 1946

RESUME L’artisanat textile est une activité très ancienne qui fut pratiquée par les peuples de la Côte d’Ivoire précoloniale. Le tissage traditionnel qui permettait de mettre au jour de belles cotonnades était une activité très florissante à la veille de la colonisation. Toutefois après l’érection de la Côte d’Ivoire en colonie, la politique cotonnière développée par le colon à partir des années 1910, entraina un recul de cette activité. Le tissage connut un effritement dû à l’exportation abusive de sa matière première ; le coton, vers la métropole. Mots clés : Côte d’Ivoire- Tissage- Cotonnades- Colonisation- Coton- Réquisition- Métropole

Yao Elisabeth

Télécharger     Voir résumé

De l’origine de la polygamie : Contribution à une critique de la pensée de Montesquieu

Résumé Pour Montesquieu la polygamie est nécessairement liée au climat chaud. Elle se pratique dans les continents à climat chaud comme l’Afrique et l’Asie. La préoccupation fondamentale dans la présente contribution est de savoir si la polygamie est véritablement liée au climat chaud de l’Afrique et l’Asie. Cette question nous interpelle à pousser la réflexion pour montrer que l’idée développée par Montesquieu sur l’origine de la polygamie est fort discutable. L’objectif à atteindre dans cet article est de montrer de façon critique que la polygamie n’est pas liée à la nature du climat. Les vraies origines de la polygamie sont d’ordre naturel, religieux et culturel. Cette idée invite dans un premier moment à montrer les origines de la polygamie selon Montesquieu. Dans un deuxième moment, il s’agira de montrer les limites de la pensée de l’auteur sur la question de l’origine de la polygamie. Mots-clés : Climat - culture - origine - polygamie - nature - religion - vérités

Daniel Chifolo FOFANA

Télécharger     Voir résumé

Les institutions de pacification chez les Kongo XVIe –XIXe siècles

Résumé: Pour ce que le royaume de Kongo dia Ntotila soit ce qu’on en a dit, grand et puissant, il lui a fallu de longues périodes de paix et d’unité, en dépit des intrigues politiques récurrentes. Le clan et le Ntotila, le roi, furent les deux pôles majeurs de sa garantie. Pour la rendre concrète, les kongo ont mis en place des institutions de pacification : le clan, le kinzonzi et le lemba. Ce texte se propose de montrer comment, dans l’espace et le temps, tapis sur deux mythes de l’unité (celui de Ngunu et de ntotila), ces institutions ont traduit la notion de paix et du vivre ensemble à l’intérieur comme à l’extérieur du royaume. Mots-clés : Institution de pacification, Clan, Kinzonzi, Lemba, Paix, Kongo.

Joseph ZIDI

Télécharger     Voir résumé

La fugacité de la re-légitimation du personnel politique dirigeant au Gabon (1961-1967)

Résumé : Cet article démontre qu’issus des mutations de la décolonisation finissante, les gouvernants du Gabon nouvellement indépendant font rapidement face à la nécessité de se re-légitimer. Il s’agit d’attester que dans une quête de légitimité effrénée, le personnel politique requiert systématiquement une onction électorale suivie d’un réaménagement de l’espace institutionnel. Mais confronté à court et à moyen termes à la défection des alliées de circonstance ainsi qu’à la dissidence des franges importantes de ses partisans, la légitimité qui en résulte est systématiquement sujette à caution de 1961 à 1967. Mots-clés : Fugacité - re-Légitimation – Pouvoir - Politique - Gabon.

Fabrice NFOULE MBA

Télécharger     Voir résumé

La fugacité de la re-légitimation du personnel politique dirigeant au Gabon (1961-1967)

Résumé : Cet article démontre qu’issus des mutations de la décolonisation finissante, les gouvernants du Gabon nouvellement indépendant font rapidement face à la nécessité de se re-légitimer. Il s’agit d’attester que dans une quête de légitimité effrénée, le personnel politique requiert systématiquement une onction électorale suivie d’un réaménagement de l’espace institutionnel. Mais confronté à court et à moyen termes à la défection des alliées de circonstance ainsi qu’à la dissidence des franges importantes de ses partisans, la légitimité qui en résulte est systématiquement sujette à caution de 1961 à 1967. Mots-clés : Fugacité - re-Légitimation – Pouvoir - Politique - Gabon.

Fabrice NFOULE MBA

Télécharger     Voir résumé

La pêche maritime dans les Etats d’Afrique centrale : l’incivisme halieutique comme frein au développement durable des ressources ichtyologiques ?

Résumé Les infractions en mer et plus précisément celles enregistrées dans le secteur halieutique sont de plus en plus fréquentes dans les Etats d’Afrique centrale. Dans un contexte où les besoins en ressources ichtyologiques sont davantage grandissants et l’incapacité des Etats à assurer des contrôles permanents de leur domaine maritime, le présent article s’intéresse particulièrement aux actes d’incivisme halieutique. A partir de la documentation existante et des données de terrain, il expose les différents actes illicites de pêche perpétrés à la fois par les flottilles légales et illégales, qui de fait, occasionnent le pillage des ressources. Il invite ainsi, les Etats à une prise de conscience et à une réactivité effective à travers la mutualisation des compétences maritimes afin de limiter l’incivisme halieutique. Mots clés : Etats d’Afrique centrale, pêche maritime, pêche artisanale, pêche industrielle, incivisme halieutique, développement durable

Aline-Joëlle LEMBE épouse BEKALE

Télécharger     Voir résumé

La contribution des mototaxis à la réduction du chômage à Bouaké (Côte d’Ivoire) de 2002 à 2014

Résumé Nouveau phénomène dans le transport collectif ivoirien, le mototaxi a plusieurs externalités notamment, la réduction du chômage. Dans l’objectif d’analyser l’impact des mototaxis sur l’insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique à Bouaké, une méthodologie comprenant recherches documentaires et enquêtes de terrain a été adoptée. Des travaux de recherches, il ressort que plusieurs raisons sont à la base du phénomène à Bouaké. Ces nouveaux moyens de transport ont une certaine spécificité dans leur organisation et fonctionnement et constituent un véritable facteur de réduction du chômage. Mots clés : mototaxis, contribution, chômage, transport, desserte, Bouaké

GNAGNINI Koffi Léonard / KALOU Bi Kalou Didier / TRAORE Drissa

Télécharger     Voir résumé

La religion traditionnelle des Koulango de Bouna

Résumé Les Koulango de Bouna (nord-est de la Côte d’Ivoire), à l’mage de tous les peuples du monde ont une notion de l’existence de Dieu. Ils l’appellent Hiégo ou Hiégossiè. A ce dernier ils ajoutent divers autres éléments. Ainsi la pratique religieuse chez les Koulango est un agencement d’éléments associés à Hiégossiè, à savoir la terre, la mort, les fétiches. Cette religion apparait comme la recherche de la complicité avec Hiégossiè, mais en ne dérangeant pas l’ordre naturel établi ; cet ordre établi n’est autre que la parfaite harmonie entre l’homme et son environnement immédiat. A l’occasion du colloque international « connaissances ésotériques en Afrique noire », nous nous proposons de faire une communication sur la religion traditionnelle des Koulango, afin de faire connaitre comment ce peuple, apparu depuis le XVème siècle, appréhende la notion de Dieu et au-delà, la religion en général. Cette communication vise à présenter le panthéon des Koulango de Bouna. Pour la rédaction de notre article, nous avons fait appel à la tradition orale et à divers écrits sur les religions traditionnelles africaines. Mots-clés : Koulango – religion traditionnelle – Hiégossiè – Panthéon.

KAMARA ADAMA

Télécharger     Voir résumé

L’éducation par l’art des femmes

Résumé Léducation ne se limite pas uniquement à linstruction. Elle est beaucoup plus générale et correspond à la formation globale dun individu, à divers niveaux. Elle vise également à assurer à chaque individu le développement de toutes ses capacités, physiques, intellectuelles, morales et techniques. Elle permettra ainsi, à tout membre d’une communauté, de gérer sa vie en étant un citoyen responsable au sein de la société dans laquelle il évolue. L’expérience de la société kasena du Burkina Faso est un modèle d’organisation sociale qui responsabilise ses membres. L’exemple des femmes kasena est remarquable en matière de peinture murale. Elles forgent lidentité du groupe en présentant des objets à forte charge symbolique. Cette étude tentera de présenter cette activité féminine et permettra de saisir le sens des signes et décors. Mots clés : Burkina Faso, Éducation, peinture murale, décor, Kasena

Edwige ZAGRE/KABORE

Télécharger     Voir résumé

Commercialisation de l’eau en milieu rural congolais : Cas du département des plateaux (République du Congo)

Résumé : Cet article présente les résultats des enquêtes de terrain menées en 2017 auprès de 250 ménages et de quelques personnes ressources dans le département des Plateaux où, l’accès à l’eau demeure un enjeu vital.A l’échelle de ce département, la non disponibilité de l’eau et son accès difficile la rendent mercantile. Cette situation expose les populations, majoritairement pauvres, à s’approvisionner en eau, auprès des principaux pourvoyeurs qui sont : la Société Nationale de Distribution d’Eau, les revendeurs de circonstance, les propriétaires des camions-citernes, des bâches à eau, des citernes et des motos-taxis. Le commerce de l’eau est lucratif en période de pénurie (de juin à août) bien qu’elle soit de qualité incertaine. Des données recueillies illustrent que 59,5% de ménages achètent de l’eau contre 40,5%. Les dépenses en argent effectuées par les ménages pour l’achat de l’eau impactent négativement leur budget domestique, au préjudice des populations. Mots clés : Commercialisation, eau, milieu rural, Congo, Plateaux

OMAD LAUPEM MOATILA

Télécharger     Voir résumé

Mise en gage (awoba) et esclavage chez les Akan de la Côte de l’or, XVIIe-XIXe siècles

Résumé L’objectif visé par le présent article est de montrer que l’institution de mise en gage, très répandue dans les sociétés akan de la Côte de l’Or des XVIIe et XVIIIe siècles, constituait une autre forme d’esclavage. Une relecture des récits de voyage européens et des sources orales a révélé qu’aux XVIIe et XIXe siècles, des lignages démunis en quête de richesse, de prestige et d’influence politique s’endettaient auprès d’un homme riche pour financer leurs activités économiques en mettant en garantie un ou plusieurs de leurs membres comme garantie du remboursement du crédit. Les débiteurs insolvables sont transformés en esclaves par leurs créanciers en dépit de la conservation de leur identité parentale et sont utilisés dans les différentes activités économiques. Leur liberté demeurait complètement aliénée durant la durée de l’effacement de la dette. Dans le lignage de leurs maîtres, ils ne jouissaient pas de certains droits civiques (mêmes prérogatives d’accès à la terre, à des fonctions politiques et sociales) comme les membres de sang du lignage. Mots-clés : Mise en gage, esclavage, débiteurs insolvables, Akan, Côte de l’Or

Adjé Séverin ANGOUA

Télécharger     Voir résumé

La judicature du lemba : une herméneutique magico-religieuse kongo (XVIIe-XIXe siècle)

Résumé : Le lemba est une institution magicoreligieuse des Kongo. Son appellation vient du nom d’une plante aquatique, lemba-lemba très connue, à cause de sa permanence et, surtout, de ses vertus thérapeutiques. Né dans l’ancien Nsundi septentrional, à une période encore mal élucidée, le lemba constitue une école ésotérique masculine qui s’est développée rapidement sur une partie importante du royaume Kongo. Elle a travaillé à la réconciliation de ses membres et à l’élévation de l’individu au rang de la perfection. Mais pour atteindre ce niveau, le postulant au lemba doit passer par plusieurs étapes tout au long de son initiation complexe, assortie de fêtes, du paiement régulier des frais d’écolage et d’ostentation régulière des richesses. Ainsi, cette institution est sans conteste un apanage de la noblesse kongo, celle des riches qui contrôlèrent les filières commerciales entre le XVIe et le XIXe siècle. Le lemba fonctionne sur les principes rigoureux imposés par la loi du silence, le recours symbolique dans l’interprétation cosmogonique et sur une philosophie centrée autour de l’éthique, la justice et de la morale. Mots clés : Lemba, judicature, Kongo, nganga-lemba, institution ésotérique.

Jean Félix Yekoka

Télécharger     Voir résumé

Le peuplement Tammari dans l Atakora (Togo-Bénin) du XIVe siècle à la fin du XVIIIe siècle

Résumé : Le Kutɑ̃mmɑ̃ɑ̃ku encore appelé le pays des Batɑ̃mmɑ̃riba est situé au coeur des massifs de l’Atakora, au nord du Togo et du Bénin. Cette zone est habitée par de groupes dindividus dont on ignore les origines et qui se proclament présumés autochtones. En dehors de ces présumés premiers occupants, certains lignages tammari affirment aussi volontiers qu’ils viennent de Dinaba, un site non encore bien localisé quon situe vers louest. Outre ce peuplement, certains récits évoquent des migrations récentes qui se seraient plutôt faites du nord vers le sud, vers la région naturellement peu accessible et donc bien protégée des monts de l’Atakora. Comme la plupart des groupes ethniques de la région, ils se seraient retrouvés dans cette zone montagneuse entre les XIVe et XVIIIe siècles, afin de mieux se protéger de la domination que cherchaient à leur imposer les royaumes moose, gourmantché, ou encore mampurse et dagomba. Cette contribution vise à reconstituer lhistoire de la mise en place des peuples de lAtakora, notamment celle des Batɑ̃mmɑ̃riba. Mots clés : présumés premiers occupants, migrations, relations de bon voisinage.

NDah NDATI

Télécharger     Voir résumé

Georges Balandier : précurseur, dans les années 1950, de l’histoire des messianismes et syncrétismes congolais

Résumé Parmi les douze chercheurs qui, en 1950, constituent l’équipe de l’Institut d’Études Centrafricaines (IEC), représentant local de l’Office de la recherche scientifique outremer (ORSTOM), on compte Georges Balandier. Responsable de la section sociologie et psychologie sociale à l’IEC, il a été l’un des premiers chercheurs à avoir étudié l’évolution des sociétés de l’Afrique équatoriale au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Cet article qui s’appuie sur ses principaux travaux sur le Congo, dans les années 1950, montre qu’il est le précurseur de l’histoire des mouvements messianiques et syncrétiques congolais considérés comme protonationalistes. Mots clés: Balandier, Congo, Messianisme, Syncrétisme, Situation coloniale, Urbanisation.

Joachim Emmanuel GOMA-THETHET

Télécharger     Voir résumé

Les échanges économiques au Korodougou à l époque précoloniale

RESUME Les échanges commerciaux au Korodougou à l’époque précoloniale reposent sur le commerce local et le commerce à longue distance. Le premier se déroule dans les marchés hebdomadaires de Niankabi, Tiéningboué et Bouandougou. Les marchandises qu’on y vend sont des produits de l’agriculture, de la chasse, de la pêche, et de l’artisanat qui sont acquis au moyen de sombé et de cauri. Les acteurs de ce commerce local sont des paysans, des artisans, des femmes et des petits colporteurs qui y apportent des produits de luxe tels que la cola et le sel. Le second commerce porte essentiellement sur les noix de cola. Le Korodougou où passent deux voies caravanières participe à ce commerce par le biais de ses grands commerçants Kamagaté de Tiéningboué et de Bouandougou. Outre le rôle de dyatigi qu’ils jouent au profit des commerçants soudanais qui viennent à la recherche de ces fruits, ils assurent le ravitaillement de ces derniers en colas par l’intermédiaire des courtiers wan et gouro. Ceux-ci reçoivent en contrepartie des sombé et du sel comme monnaies et des marchandises telles que le poisson sec, les vases en cuivre, les bracelets, les fusils, etc. Dans le but de disposer de plus d’articles pour acquérir les noix de cola, les commerçants koro ont noué des relations commerciales avec Tiassalé où ils s’approvisionnent en produits européens prisés par les producteurs de colas. Grâce à leur dynamisme, le Korodougou est devenu une plaque tournante du commerce de la cola à l’époque précoloniale. MOTS CLES : Korodougou ; Commerce ; Marchés hebdomadaires ; Cola ; Monnaies ; Marchandises

Mamadou FOFANA

Télécharger     Voir résumé

La promotion des cultures du café et du cacao de 1880 à 1980

Résumé Le café et le cacao introduits dans la colonie de Côte d’Ivoire par les Européens en 1880 pour le premier produit et 1881 pour le second (A.N.C.I., 1896, pp.8-15) demeurent jusqu’à ce jour les deux principaux produits marchands du pays. Les gouvernants français par une politique agraire bien planifiée accélérèrent leur implantation par une politique tantôt douce, tantôt brutale. Cette politique qui connut le ressentiment des populations locales, eut un écho favorable auprès des paysans qui les pratiquèrent en se lançant à la recherche de terre fertile et propice à l’expansion de ces cultures. La littérature sur le sujet abonde et de nombreux rapports de l’époque coloniale ayant trait à l’introduction de ces plantes dans la colonie en parlent ; à cela, il faut ajouter les rapports du ministère en charge de l’agriculture, ainsi que ceux des différents congrès du PDCI-RDA qui en font largement écho. Nous voulons à travers cette étude montrer les motivations qui ont emmené les Européens à s’investir dans la culture de ces deux produits et quelles politiques ont été mise en place pour inciter les populations à les adopter. Mots clés : distribution gratuite, Economie de plantation, politique vigoureuse, plantation

KOFFI Kanga / KOFFI Ignace

Télécharger     Voir résumé

Division du travail et stratégies des femmes rurales du Sine-Saloum (Sénégal) face au malaise paysan (1970-1984)

Résumé Au Sine-Saloum comme dans toutes les sociétés rurales, les femmes jouent un rôle irremplaçable dans le travail. Dans les champs, elles travaillent autant, sinon davantage que les hommes. Dans les domiciles, elles s’occupent seules de toutes les tâches ménagères. Malgré ce double emploi du temps, les femmes sont ignorées par les statistiques relatives à la population active. Elles sont par ailleurs placées sous la tutelle de leur mari, de leur frère ou même de leur fils et se trouvent ainsi marginalisées dans la gestion des revenus de la famille. Durant la crise connue sous le nom de « malaise paysan », l’emploi du temps des femmes du Sine-Saloum est surchargé davantage par la nécessité de faire face à la détresse, au manque de nourriture en particulier. Les mères de famille ont recours à la migration (ou à celle de leurs filles), au petit commerce, à la cueillette… Ces stratégies ont permis d’atténuer les méfaits de la crise. Mots-clés : Sénégal, Sine-Saloum, agriculture, sécheresse, malaise paysan, division sexuelle du travail.

Cheikh KALING

Télécharger     Voir résumé

Le premier sécessionnisme agni-sanwi ou la république en marche

RESUME Le présent article essaie de restituer les derniers soubresauts majeurs qu’a connus la Côte d’Ivoire juste avant la proclamation de l’indépendance. Cette crise provient de la tentative de la région Agni-Sanwi située au sud-est de se retirer de la jeune nation ivoirienne en construction pour se constituer en pays à part entière. Pour se justifier, le roi et les cadres brandissent un arrêté colonial de 1843 signé avec l’administration française. Félix Houphouët-Boigny, à la tête du gouvernement ivoirien, connaît sa première fronde. Il use de tous les moyens pour briser ce soulèvement à caractère ethnique. Elu à la tête de la république, le Président fait décapiter l’irrédentisme Agni-Sanwi en arrêtant le roi et quelques-uns de ses proches. Apeurée, une partie de la population s’exile au Ghana chez Kwamé N’Krumah dont le soutien met à nu sa rivalité avec le chef du gouvernement ivoirien. Mots clés : soubresauts, arrêté colonial, insurrection, rivalité, chef du gouvernement

KANGAH Kouakou Marcelin

Télécharger     Voir résumé

L impact de la culture du coton en Haute-Volta de 1924 à 1960

Résumé Les politiques économiques impériales se fondèrent sur l’exploitation des ressources des territoires sous domination coloniale. Un des axes de cette politique est le développement des cultures obligatoires comme le coton en fonction des potentialités des différentes colonies. C’est dans optique que la Haute-Volta fut choisie comme zone par excellence de la production cotonnière. Cette politique coloniale entraina d’énormes mutations au sein de la colonie de Haute-Volta. Malgré les contestations et révoltes des populations la France parvint à ses objectifs. Mots clés : Politique, coton, social, économie, environnement

HIEN Sourbar Justin Wenceslas

Télécharger     Voir résumé

Le roi Mohamed VI en Afrique de l ouest francophone, entre diplomatie religieuse et offensive politique: (2003-2017)

Résumé Le royaume chérifien sous la conduite de Mohamed VI allie diplomatie religieuse et offensive politique pour consolider ses acquis et sa stature de leader maghrébin en Afrique au sud du Sahara notamment en Afrique francophone. Les vertus de l’islam malékite sont mises au service de cette diplomatie pour favoriser le rayonnement religieux du royaume à travers la formation des imams et ainsi rassurer leurs pays de la volonté du roi de les aider à lutter contre le terrorisme islamique. Le Maroc, à travers la fondation Mohamed VI, allie donc formation de leaders religieux, lutte contre le terrorisme, signature d’accords et financement de divers projets dans ces différents pays. Mots clés : Institut Mohamed VI-diplomatie-coopération-malékite-terrorisme-islam.

BAMBA Abdoulaye

Télécharger     Voir résumé

Les déficiences structurelles du processus électrique République centrafricaine (RCA), 1960-1970.

Résumé La présente étude explore les contraintes socioéconomiques et financières de la RCA, qui affectent l’édification de son réseau électrique durant la première décennie postcoloniale. Il découle panoramiquement que la capitale Bangui, seul pôle économique attractif, se dresse comme un oasis électrique aspirant l’essentiel des projets d’équipement. La précarité de la structure macroéconomique ralentit l’expansion électrique dans le reste du territoire. En même temps, les déficits budgétaires abyssaux contraignent l’Etat à l’inaction. Mots clés : RCA – électricité – électrification –économie- financement-sousdéveloppement.

Stéphane William MEHYONG

Télécharger     Voir résumé

L épistémologie des sciences humaines : un rendez-vous anticipé ?

Résumé en Français La recherche et l’enseignement de l’épistémologie butent sur l’indisponibilité de la définition technique de la notion de ‘’science’’ sur laquelle ils portent. Celle-ci est tirée tantôt vers le réductionnisme, tantôt vers la réification. Pour en sortir, deux piliers s’avèrent utiles : l’histoire des sciences, qui renseigne et alimente l’argumentation, tandis que la classification des sciences permet de saisir l’articulation entre la science au pluriel et la science au singulier, dans le sens où le regroupement des sciences en régions épistémologiques permettrait de mesurer la manière dont la caractérisation basique, régionale et générale des sciences offre inversement la possibilité d’en dégager la catégorie, au moyen de laquelle, seulement, la réflexion épistémologique sur la scientificité des sciences humaines peut se faire comparativement aux sciences expérimentales et aux autres régions épistémologiques. Mots clés : Classification des sciences, épistémologie, faileur, histoires des sciences, régions épistémologiques, sciences humaines, rendez-vous anticipé.

Ngalebaye Didier

Télécharger     Voir résumé

Mouvement estudiantins et pratique spatiale de contestation à Abidjan, Bouaké et à Daloa de 2013 à 2018

Discrètement apparu avant les indépendances,les structures estudiantines ont été plus virulentes à partir de 1990 en Afrique (Tedga, 1988, p.56 et Nahas, 2003, p.30). L’accentuation des difficultés de la population estudiantine (suppression des prestations sociales) du fait de la crise économique de 1990 et l’ouverture démocratique amorcée à cette périodea induit un regain du militantisme estudiantin. Particulièrement en Côte d’Ivoire, on assiste depuis 1990 à une prolifération des mouvements estudiantins (d’une structure à une présence simultanée de 16 groupes d’étudiants)avec des vagues de protestations tant en milieu universitaire (université, résidences universitaires) que sur le domaine public notamment la voirie et les édifices publics (Assi, 2017, p.14). Cette réflexion met en exergue l’agitation du système universitaire ivoirien par un de ces maillons notamment les étudiants. Dès lors, quelles sont les logiques qui guident cette différenciation spatiale observée pendant la contestation estudiantine. Cette étude vise à montrer les différents territoires de la contestation estudiantine et les logiques qui sous-tendent le choix de l’espace d’expression. Les résultats révèlent une dynamique des lieux de transpositions des mouvements de protestations. Les données sont issues de l’observation directe, participante et des entretiens. Pour mieux cerner les similitudes et les différences dans les actions des mouvements estudiantins, la méthode comparative a été utilisée. L’étude a permis d’aboutir à la conclusion selon laquelle le choix des itinéraires de contestation dépend étroitement des motifs assignés à la grève. Mots clés : Territoire, itinéraire, logique, mouvement estudiantin, contestation estudiantine.

GUEDE One Enoc / AkoueAmiriSaint-Luc / Assi-Kaudjhis Joseph. P

Télécharger     Voir résumé

Aménagement urbain et risques de violence dans la ville de Bouaké

Résumé Bouaké, deuxième grande ville de la Côte d’Ivoire a subi la longue crise militaropolitique que le pays n’a jamais connu de 2002 à 2011. Cette crise a eu un impact social et économique sur la ville de Bouaké. Cette situation a donné l’allure d’une ville sinistrée. À la fin de la crise post-électorale, le Gouvernement ivoirien va y consacrer d’importants investissements. En dépit de ces investissements, les agressions de tout genre n’ont pas cessé. Cette étude se propose d’analyser l’aménagement urbain de la ville et les risques de violence dans la ville de Bouaké. La méthodologie utilise à la fois les sources secondaires et primaires. Cette étude a mobilisé des données quantitatives et qualitatives. Au niveau des sources secondaires, la littérature a essentiellement concerné les documents relatifs à l’aménagement en Côte d’Ivoire d’une manière générale mais plus particulièrement dans la ville de Bouaké. Sans oublier de parcourir la littérature portant sur la violence. Des entretiens ont eu lieu avec les services de Police, Gendarmerie, Sapeurs-pompiers ainsi que les personnels de santé. Un échantillon de 448 personnes a été enquêté dans les différents quartiers de la ville de Bouaké en tenant compte de la population mère de chaque type de quartier. L’aménagement de la ville de Bouaké favorise la violence par endroits. La politique d’aménagement comporte des failles pouvant affecter sérieusement et de façon négative les risques de violences dans la ville de Bouaké. L’état de délabrement ou l’absence de certaines infrastructures favorisent les risques de violence dans la ville de Bouaké. Cette situation favorise la violence de tout ordre. À la fin de cette étude, l’on retient que l’aménagement de la ville de Bouaké avec les nombreux dysfonctionnements favorise certaines violences dans la ville. Un aménagement corrigeant les failles liées au dysfonctionnement des infrastructures permettrait d’atténuer les violences. Mots-clés : Aménagement, urbain, risques, violences, Bouaké

ASSUE Yao Jean-Aimé / KONATE Trémagan

Télécharger     Voir résumé

La Sunna comme paradigme du renouvellement culturel au sein de l Islam

Résumé Le Coran indique que les différences sont inhérentes à l’existence des hommes. Avec la notion « Umma », l’Islam apparait unitaire et pluriel à la fois d’autant que tous et chacun au sein de cette communautése sentent solidaires et frères, malgré les différences de race, de langue et de culture.Il est vrai que l’Islam est nécessairement connecté à une culture, parce que celle-ci lui permet toujours de se concrétiser, mais il n’est pas, pour autant, arabe ou autre. Le message religieux, pour être universel, doit intégrer les variétés coutumières et culturelles à partir de principes fondateurs culturellement opérants dont la Sunna. De ce point de vue, la définition de la Sunna comme un ensemble de faits, paroles, gestes et silences devant être perpétué se révèle problématiquedans le contexte de l’historicité de l’Islam. Ce textetente de dépasser cette définition restrictive à travers une critique de l’argumentaire retenu par les oulémas du hadith. Il propose une redéfinition de la Sunnacomme paradigme de renouvellement Islamique dans une perspective culturelle. Mots clés : Bid‘a, Culture, Islam,renouvellement Sunna.

Seydou KHOUMA

Télécharger     Voir résumé

sex toys sex toys sex toys sex toys sex toys sex toys istanbul escort sex toys vibrators sex toys istanbul istanbul escort taksim escort maltepe escort istanbul sex shop istanbul sex shop istanbul sex shop istanbul sex shop istanbul sex shop sinop otelleri sinop otelleri sinop otelleri sinop otelleri sinop otelleri sinop otelleri işitme cihazı seks shop sex shop seks shop sex shop istanbul vibratör erotik shop vibratör vibratör vibratör izmir sex shop izmir sex shop ankara sex shop ankara sex shop antalya sex shop