Évaluation

Tout article reçu par la Revue FOLOFOLO est soumis à une présélection par la direction. L’objectif majeur est de s’assurer de la conformité du contenu de l’article avec les objectifs et la mission de la revue. Une fois cette étape réussie, l’article est soumis dans le stricte anonymat à aux moins deux évaluateurs. Les évaluateurs ont pour tâche de faire une évaluation objective axée explicitement sur la contribution du texte à l’avancement de la géographie. Les rapports soumis par les évaluateurs sont jugés acceptables lorsqu’ils contiennent des explications précises et étayées sur l’originalité du contenu, sur la cohérence de la méthodologie utilisée, la pertinence des résultats obtenus et sur l’importance des sources exploitées. Si les articles sont soumis avec des cartes, des tableaux et des graphiques, ceux-ci feront l’objet d’une évaluation infographique. À cette évaluation infographique, s’ajoute de manière automatique une évaluation linguistique afin de s’assurer de la qualité de la langue.

L’auteur (ou les auteurs) sera avisé dès que possible de la décision (acceptation, acceptation après révisions mineures ou après révisions majeures, refus) qui aura été prise par la rédaction de la revue à l’égard de son article et ce en se basant sur les commentaires et les recommandations des évaluateurs. La décision de publier l’article ainsi que les conditions de la publication sont de la responsabilité de la rédaction. Le refus d’un article sera suivi d’une justification.

Un manuscrit est publié, ou rejeté, seulement si les deux évaluateurs à l’unanimité le recommandent ou deux évaluateurs sur trois le recommandent. Au cas où sur deux évaluateurs, un recommande l’acceptation de l’article et le second le rejet, la rédaction soumettra l’article à un troisième évaluateur. Dans le cas où la soumission de l’article à un troisième évaluateur n’est pas possible, la rédaction aura la responsabilité de prendre une décision appropriée.

Les demandes de révision se basent sur les avis des évaluateurs. Pour pouvoir réviser son article, la rédaction mettra à la disposition de l’auteur une copie anonyme de chacun des rapports d’évaluation. Plus important encore, le rapport se doit d’être suffisamment précis et pertinent pour justifier pleinement la décision ou tout au moins pour guider raisonnablement l’auteur à qui la révision de son texte sera demandée.

Les articles acceptés sont mis en ligne. Ils sont aussi en format PDF et librement accessibles sur le site de la revue.